PROJETS REALISES

2018: Une famille, un jardin pour nourrir les villes

Soutenu par la Fondation de France et le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), dans le cadre de l’année de la promotion de l’agriculture familiale organisée de concert par la Fondation de France et le CFSI, le CEEDD a été sélectionné pour mettre en œuvre son projet de trois ans de formation et de renforcement de capacités de 360 femmes en vue de leur mise en coopératives autonomes agricoles. Ce projet, débuté en septembre 2015, a été inauguré officiellement lors de la cérémonie de lancement qui aura le 29 octobre 2015 et qui a réunie les autorités politiques et administratives.

La première phase du projet consiste à former 200 femmes aux techniques d’agriculture urbaine en vue de l’installation à leur domicile de micro-jardins. Pendant la deuxième année sont mis en place les modules de renforcement de capacités ainsi que les circuits de vente des légumes cultivés. La mise en coopératives autonomes agricoles des femmes s’organisera au cours de la troisième année.

Tout au long de ce projet, des activités de sensibilisations se sont organisées auprès de la population sur le thème de la nutrition et de l’agriculture urbaine. A ce titre, une journée de l’état des lieux de la malnutrition a été animée de concert avec le District sanitaire, et chaque année sera organisée d’une Foire de la micro-agriculture.

Depuis juin 2018, le projet « Une famille, un jardin pour nourrir les villes », dans le cadre du programme « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest », a pris fin. Pour rappel, l’objectif était de renforcer les capacités techniques des femmes dans la micro-agriculture, et les accompagner dans leur mise en groupements autonomes et leur plaidoyer auprès des autorités sur les enjeux sanitaires, économiques et environnementaux liés à l’agriculture durable.

Ce projet qui a débuté en septembre 2015, avait pour but de lutter contre la pauvreté et pour l’autonomisation des femmes à travers l’activité de micro-jardinage. A l’issu du projet, les différents objectifs ont été atteints. Les bénéficiaires sont en capacité de gérer micro-jardin et leurs formations ont été bien assimilées par les bénéficiaires, puisqu’elles ont été en capacité de dupliquer les formations auprès d’autres bénéficiaires. En effet, les 360 femmes formées aux techniques de la micro-agriculture, ont initié à la pratique de l’agriculture saine et durable au moins 4 autres femmes intéressées dans son entourage. Par ailleurs, grâce aux groupements, les revenus et la qualité de l’alimentation des ménages bénéficiaires ce sont améliorés.

Malgré la fin du projet, celui-ci n'a pas perdu de son dynamisme. Elle se poursuit à travers le jardin de Nord de Thiès et la boutique de Thiès Ouest (notre unité de transformation) qui est un fonds de groupement dont celui de Fondation de France. En effet, l'unité de transformation a été soutenue par le projet de Fondation de France.

2017 : Réaménagement de l'espace socio-éducatif et de l'espace numérique du CEEDD

Avec le soutien de la fondation d'entreprise Air Liquide, le CEEDD a pu développer son volet éducation dédié aux enfants de Thiès Ouest.

Démarré en Mars 2017, l'objectif était de réaménager l'espace socio-éducatif du CEEDD en facilitant l'accès aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) des jeunes de la localité. Cela répond à l'ambition du CEEDD de participer à la promotion et à l'instruction des jeunes Thiessois.

La mise en œuvre a commencé par l'aménagement du toit de l'association à l'aide de tonnelles permettant d'accueillir les enfants pour les activités socio-éducatives et le soutien scolaire.

Le soutien scolaire a ainsi lieu trois fois par semaine, ce qui permet de diviser les enfants en groupes de niveaux et d'âges homogènes. Ces activités sont animées par notre Service Civique chargée du pôle éducation ainsi que par plusieurs bénévoles du quartier. Ces après-midi se poursuivent ensuite par les activités socio-éducatives du CEEDD.

Le projet consistait également à acheter du matériel pour le soutien scolaire et les activités. Le matériel sera stocké dans un meuble de rangement fabriqué par nos équipes. Chaque matériel est acquis dans le but d'accompagner les jeunes et faciliter leur accueil au CEEDD.

Toujours dans le cadre du projet, nous avons acquis du matériel informatique comme un vidéo projecteur, des ordinateurs portables ainsi qu'une imprimante. Cela permet d'initier les enfants NTIC.

2015: Consommer des légumes toute l’année dans le respect de l’environnement

Comment ? Pourquoi ?

Avec le soutien de la Fondation Louis Bonduelle, inauguré lors de la cérémonie de lancement du 21 février 2015, ce projet de micro-jardinage dans les écoles visait à animer des ateliers dans deux écoles de Thiès, Club 2/3 Adaua et Thiès None, et à y installer des micro-jardins destinés à alimenter les cantines scolaires. 800 écoliers étaient concernés par ce projet qui s’établit autour de deux séries d’ateliers. La première, mise en œuvre en mars 2015 avec le soutien des étudiants membres de l’association Africa for Africa (AFA), a visé à la sensibilisation des enfants à la consommation des légumes sous forme d’une présentation ludique. Ensemble, les classes concernées ont pu participer à la confection de supports de culture servant de base au micro-jardin de l’école. Les enfants et leurs enseignants ont ainsi pu apprendre les fondamentaux nécessaires au suivi des jardins, et sont donc devenus responsables de leur entretien.

Au mois de novembre 2015, une seconde série d’ateliers a été mise en place auprès des deux écoles. Il aura s'agit d’abord pour l’équipe de vérifier les acquis des enfants, puis d’aborder les différentes techniques de consommation et de transformation des légumes.

Le projet a pris fin en décembre par la tenue d’une magnifique Fête des Légumes dans chaque école.

2014: Prix Marie-Lise Semblat

Le Centre d’Ecoute et d’Encadrement pour un Développement Durable (CEEDD) a eu l’immense honneur de recevoir, le 16 décembre 2014, le premier prix Marie-Lise Semblat du féminisme territorial, pour son projet « Renforcement des capacités des femmes en agriculture familiale en milieu urbain au Sénégal ». Ce prix, dont la première édition s’est déroulée en 2014, et créé par les réseaux Genre en Action et Aster International, a pour ambition de rendre hommage à Marie-Lise Semblat, militante féministe et membre fondatrice de Genre en Action, et morte accidentellement en 2013 Haïti.

En récompensant le CEEDD, le jury a reconnu dans l’accomplissement du travail effectué par l’association une adéquation pleine et entière avec les valeurs défendues par Marie-Lise Semblat. Les femmes « convaincues de détenir en elles les clés d’un avenir plus juste » sont capables, grâce au projet présenté, de « prendre leur vie et celle de leur famille en charge, capables d’impacter positivement la vie de leur communauté ».

Plus d’informations sur le site de Genre en action : http://www.genreenaction.net/Prix-Marie-Lise-Semblat-du-Feminisme-territorial.html

2014 : Prix de la Fondation de France

Les acteurs internationaux reconnaissent le travail du CEEDD ! L’attribution du prix de la Fondation de France pour une Alimentation durable et responsable l’atteste. Ce prix, décerné à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation et s’inscrivant dans le cadre de l’année internationale de l’agriculture familiale avait pour ambition de récompenser des initiatives, en France et en Afrique de l’Ouest, visant à améliorer les systèmes alimentaires. Les accomplissements du CEEDD étaient donc en parfaite adéquation avec le thème « Les agricultures familiales, terreaux d’innovations ».

Pour la cérémonie de remise des prix, c’est Tonton Pierre qui est venu nous représenter.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur le prix à cette adresse :

http://www.fondationdefrance.org/Soutenir-les-agricultures-familiales/Actualites/Remise-du-prix-de-la-Fondation-de-France-pour-une-Alimentation-durable-et-responsable

2013 : Projet fondation ensemble

Dans le cadre de ses activités de promotion de l’autonomisation économique des femmes, le Centre d’Écoute et d’Encadrement pour le Développement Durable (CEEDD) basé dans la ville de Thiès (Sénégal), met en œuvre ce Projet de Renforcement des Capacités des Femmes en Micro jardinage pour une durée de 3 ans. Ce Projet a obtenu le soutien financier de la Fondation Ensemble et l’appui technique de l’Association Sukhali, installée en Région Aquitaine et du Groupe de Recherche et d’Action pour le Développement Endogène (GRADE) basé à Thiès. A ces partenaires techniques traditionnels du CEEDD s’ajoutent les services techniques régionaux du Ministère de l’Agriculture et la FAO. Ce Plan Annuel de Travail (PAT) pour janvier-décembre 2012 identifie les actions du projet à mettre en œuvre au cours de cette année de travail. Il est accompagné d’un Annexe 1 portant sur le Budget annuel et d’un Annexe 2 portant sur le Plan de Suivi- Évaluation des activités.

2011 : Formation de 10 jeunes filles du CIDFF de Bordeaux

Projet transverse co-financé par le Conseil Régional d'Aquitaine et l'association Sukhali.

10 jeunes filles en rupture scolaire issues du Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Bordeaux (CIDFF), ont suivi des ateliers dans les locaux du CEEDD, pendant le mois de juillet. Nous avons alors organiser des ateliers de teinture-couture pendant deux semaines pour confectionner avec l'équipe du CEEDD, des robes et tuniques, afin d'honorer les commandes que les jeunes filles avaient recensées en France.

Le CEEDD a également organiser un atelier de micro-jardinage pour former les jeunes filles aux différents stades de développement des végétaux, depuis la graine jusqu'à la plante en passant par l'entretien et le traitement phytosanitaire des plantes.

2010 : Coopération internationale avec des Maliens autour du microjardinage

La FAO a sollicité l'expérience des femmes du CEEDD en matière de microjardinage et permis de former 3 représentants maliens.

  • un représentant du Ministère de l'Agriculture du Mali,
  • la présidente de la coopérative "Femmes en action",
  • un représentant d'une coopérative multi-fonctionnelle de pêcheurs.

Il a été fourni une formation par les femmes du CEEDD aux techniques de micro-jardinage pour que ces représentants puissent, à leur retour au Mali, démultiplier la formation à leurs collègues, dans leurs propres coopératives.

2009 : Ouverture de la deuxième boutique du CEEDD à la gare routière de Thiès

Un an après l'ouverture de la boutique du M'BOUR 1, et pour permettre le développement de l'activité Teinture - Couture, il a été décidé d'ouvrir un deuxième point de vente dans un lieu très fréquenté. Le choix s'est porté vers la gare routière, qui permet aux femmes du CEEDD d'exposer leurs réalisations auprès d'un grand nombre de voyageurs.