NOS ACTIONS‎ > ‎

PROJETS EN COURS


Le volet éducation du CEEDD se développe pour les enfants du quartier d'arrondissement de Thiès Ouest: 

  • « Réaménagement de l'espace socio-éducatif et de l'espace numérique du CEEDD », Avec le soutien de la Fondation d'entreprise Air Liquide 
D'une durée d'un an, le présent projet a démarré en Mars 2017 grâce à l'arrivée des fonds alloués par la Fondation Air Liquide. Le but recherché est de réaménager l'espace socio-éducatif du CEEDD en facilitant l'accès aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) des jeunes de la localité. Cela répond à l'ambition du CEEDD de participer à la promotion et à l'instruction des jeunes thiessois. La mise en oeuvre a commencé par l'aménagement du toit de l'association à l'aide de tonnelles permettant d'accueillir les enfants pour les activités socio-éducatives et le soutien scolaire; 

Le soutien scolaire a ainsi lieu trois fois par semaine, ce qui permet de diviser les enfants en groupes de niveaux et d'âges homogènes. Ces activités sont animées par notre Service Civique chargée du pôle éducation ainsi que par plusieurs bénévoles du quartier; Ces après-midi se poursuivent ensuite par les activités socio-éducatives du CEEDD.

Les prochaines étapes du projet consisteront en l'achat de plusieurs ordinateurs portables pour initier les enfants aux NTIC; l'organisation d'au moins 6 sorties pédagogiques ou encore l'achat d'un vidéo-projecteur et d'une imprimante pour diversifier les activités socio-éducatives. 

        
Dans le domaine du micro-jardinage et de l’agriculture urbaine, le CEEDD est en train de mettre en œuvre plusieurs projets :
  • « Consommer des légumes toute l’année dans le respect de l’environnement : comment ? pourquoi ? », avec le soutien de la Fondation Louis Bonduelle

Inauguré lors de la cérémonie de lancement du 21 février 2015, ce projet de micro-jardinage dans les écoles vise à animer des ateliers dans deux écoles de Thiès, Club 2/3 Adaua et Thiès None, et à y installer des micro-jardins destinés à alimenter les cantines scolaires. 800 écoliers sont concernés par ce projet qui s’établit autour de deux séries d’ateliers. La première, mise en œuvre en mars 2015 avec le soutien des étudiants membres de l’association Africa for Africa (AFA), a visé à la sensibilisation des enfants à la consommation des légumes sous forme d’une présentation ludique. Ensemble, les classes concernées ont pu participer à la confection de supports de culture servant de base au micro-jardin de l’école. Les enfants et leurs enseignants ont ainsi pu apprendre les fondamentaux nécessaires au suivi des jardins, et sont donc devenus responsables de leur entretien.


Au mois de novembre 2015, une seconde série d’ateliers se mettra en place auprès des deux écoles. Il s’agira d’abord pour l’équipe de vérifier les acquis des enfants, puis d’aborder les différentes techniques de consommation et de transformation des légumes. Le projet s’achèvera en décembre par la tenue d’une magnifique Fête des Légumes dans chaque école.

  • « Renforcement des capacités des femmes en micro-agriculture urbaine », avec le soutien de l’Agence des Micro Projets (AMP)

Débuté en mai 2015, ce projet vise la formation et le renforcement de capacités de 60 femmes dans le domaine de l’agriculture urbaine. Les sessions de formation ont eu pour la plupart lieu aux mois de mai et juin 2015, permettant ensuite l’installation de micro-jardins chez les femmes bénéficiaires. L’équipe technique du CEEDD a mis en place par la suite un suivi régulier des bénéficiaires à leur domicile afin de leur prodiguer conseils et recommandations quant aux prochaines étapes de leurs cultures à aborder. Dès que les cultures se montreront suffisamment productives, les membres du CEEDD mettront en place un circuit de vente permettant aux bénéficiaires d’écouler plus facilement leurs surplus. L’équipe du CEEDD organise également des réunions mensuelles entre les bénéficiaires afin de discuter bonnes pratiques et problèmes rencontrés, ainsi que des actions de sensibilisation auprès du grand public.



  • « Une famille, un jardin pour nourrir les villes », soutenu par la Fondation de France et le CFSI

Dans le cadre de l’année de la promotion de l’agriculture familiale organisée de concert par la Fondation de France et le Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI), le CEEDD a été sélectionné pour mettre en œuvre son projet de trois ans de formation et de renforcement de capacités de 360 femmes en vue de leur mise en coopératives autonomes agricoles. Ce projet, débuté en septembre 2015, a été inauguré officiellement lors de la cérémonie de lancement qui aura  le 29 octobre 2015 et qui a réunie les autorités politiques et administratives.

La première phase du projet consiste à former 200 femmes aux techniques d’agriculture urbaine en vue de l’installation à leur domicile de micro-jardins. Pendant la deuxième année sont mis en place les modules de renforcement de capacités ainsi que les circuits de vente des légumes cultivés. La mise en coopératives autonomes agricoles des femmes s’organisera au cours de la troisième année.

Tout au long de ce projet, des activités de sensibilisations sont organisées auprès de la population sur le thème de la nutrition et de l’agriculture urbaine. A ce titre, une journée de l’état des lieux de la malnutrition sera animée de concert avec le District sanitaire, et chaque année verra l’organisation d’une Foire de la micro-agriculture. 


  • « Produire et consommer local en milieu urbain », soutenu par la Seed Foundation
 Ce projet, débuté en septembre 2016 et soutenu par la Seed Foundation s'inscrit dans la continuité du projet de la Fondation de France. Il s'étale sur deux ans et vise à renforcer les capacités des 360 bénéficiaires déjà réparties en 6 coopératives, dans les métiers de production, de transformation-conservation et de commercialisation de produits de qualité frais ou transformés accessibles aux citadins à revenu moyen, à travers des circuits courts urbains à Thiès.

L'objectif général du projet est de soutenir l'agriculture familiale en augmentant la production agricole saine et durable à Thiès, leur transformation et leur consommation par les ménages. Les 6 coopératives doivent pouvoir bénéficier d'espaces  étendus en vue d'une offre suffisante et variée de légumes, plantes aromatiques et fruits qui seront mis en vente. 

Les grandes phases du projet consistent à:
- Assurer l'octroi par les collectivités locales de périmètres urbains pour la production de cultures maraichères et d'arbres fruitiers
- Mettre en place un Centre fonctionnel d'Expérimentation, d'Exposition et d'Échanges sur les produits et les bonnes pratiques en agro-écologie et en agriculture familiale
- Promouvoir la consommation des produits alimentaires biologiques par une campagne de sensibilisation et de commercialisation